Présentation de l'éditeur

John Carmody, truand, voleur, assassin, dénué de tout scrupule, a rencontré la Nuit de la Lumière sur la planète de la Joie de Dante. Et il est devenu le Père Carmody, pour expier, ou par conviction ? Personne ne le sait, et peut-être même pas lui. Il est chargé par l’Église d’affronter de redoutables problèmes théologiques à travers toute la Galaxie. Une créature consciente née d’un œuf a-t-elle droit au salut ? Père est-il un dieu, comme il le croit ? A-t-on le droit de jouer sa vie – et son âme immortelle, à un terrible jeu de hasard ?


Notre avis

Voilà bien un problème : classer ce livre pour l'apprécier. Que ce soit à la lecture de la présentation de l'éditeur ou à la lecture tout court, on a bien du mal à savoir s'il s'agit de science-fiction, tout simplement, ou de space opéra, plus particulièrement. Et sur 544 pages, cela fait la différence, car il faut tenir le rythme, et le style, ce que je n'ai pas réussi à faire.

Certes il serait facile de dire que la Nuit de la Lumière est déroutant, original ou surprenant mais cela ne ferait que masquer la réalité. Et donc, comme en début de livre ou le visage d'un humain s'envole en pleine rue sur la planète nommée la Joie de Dante (où se déroule l'histoire), le masque de Philip José Farmer s'envole lui aussi.

On préferera donc retourner lire son cycle le Fleuve de l'Eternité et nous laisserons à John C. Wright, présenté au Livre de Poche l'an passé, le soin de nous remettre sur la voie du Space Opéra avec l'Oecumène d'Or. Une préface de Gérard Klein, le directeur de la collection, aurait aidé à la lecture soutenue, et appréciée, de ce livre... à l'autre bout de l'univers ;-)


La Nuit de la lumière
Philip José Farmer

Édition originale française : Terre de Brume
Edité au Livre de Poche en septembre 2008
ISBN : 9782253121909

(c) Livre de Poche - Jackie Paternoster pour l'illustration de couverture