Voilà des années... que je rêvais d'inventer un monde aux horizons illimités. Un monde peuplé de créatures fantastiques, de monstres terrifiants, habités par la magie, le mystère, l'aventure... Abarat est l'incarnation de ce rêve.

Clive Barker


Présentation de l'éditeur

Candy Quackenbush s’ennuie à Chickentown, petite ville triste de l’Amérique profonde. Jusqu’au jour où elle pénètre par hasard dans le royaume magique d’Abarat, un archipel composé de vingt-cinq îles mystérieuses aux étranges habitants. Au fil de rencontres merveilleuses, émouvantes ou terribles, Candy va découvrir pourquoi cet univers lui semble curieusement familier et pourquoi elle se sent prête à y affronter tous les dangers...



Notre avis

Plus de 500 pages pour un conte digne du Magicien d’Oz : personnages étranges, dimension parallèle et fantastique, réalité triste à mourir (ce n’est pas le Kansas, mais le Minesotta). L’histoire est tantôt inquiétante, tantôt psychédélique et souvent amusante, voire drôle. Les personnages de l’Abarat sont tous plus fous les uns que les autres, par leur aspect, car dans ce monde point de logique, la vie a évolué de manière bien différente. D’ailleurs le point essentiel c’est la disparition de l’espace-temps tel que nous le concevons puisqu’ici pas de régions bercées alternativement par la lumière du soleil ou de la lune, mais des îles ancrées sur une heure de la journée.

Temples abandonnés, pirates, dragons (pardon, de simples vers ;-), créatures inimaginables, thaumaturge aux multiples chapeaux, femme brodée de cadavres, ile en forme de tête : tout y est, même ce à quoi l’on n’avait pas pensé. Les premières lignes dans un style analogique sont captivantes, puis nous voila transportés à Chicketown, triste bourgade du Minesotta. Là nous attendait une jeune fille et ses problèmes : vivre dans la capitale régionale du poulet, haïe par sa prof’ et oublié de son père nouvellement chômeur mais toujours alcoolique.

Alors quand au détour d’un champ, portée par son esprit rebelle et quelques légendes de bonnes femmes elle quitte cet Outremonde pour celui de l’Abarat... nous sommes déjà en terres conquises. Des terres mystérieuses et envoûtantes mais quoi qu’il en soit un prélude à un tome 2 ! Et le tome 2, nous sommes pressés de le lire, ou tout du moins de l’avoir entre les mains car ce premier tome est un vrai bonheur. Si les plus jeunes devront sortir le dictionnaire et faire preuve de concentration, pour tous le style sera apprécié. D’autant que la lecture est facilitée par les nombreuses illustrations qui occupent l’espace mais aussi par un découpage du livre en scènes. Pour résumer : fantastique ! Du fantastique, du vrai !


Abarat
Clive Barker

Edition originale chez HarperCollins - 2002
Le Livre de Poche – Février 2008 – ISBN 9782253124221