L'Histoire

2223. La planète Deepsix est menacée de destruction totale par une collision cosmique. Du coup, l’intérêt pour ce monde oublié et maudit, parce qu’une mission d’exploration y a été décimée vingt ans plus tôt, se réveille. Car Deepsix recèle une merveille : les traces d’une civilisation disparue. Qui ne l’est peut-être pas tout à fait. Un monde dangereux, une énigme archéologique, une course contre la montre et contre l’oblitération. Toute la virtuosité et l’autorité de Priscilla Hutchins, qui a déjà fait merveille dans Les Machines de Dieu, ne seront pas de trop pour remplir cette mission et ramener à bon port sa petite équipe.


Notre avis

Du space opéra dans la plus pure tradition. Intrigue prenante entre science-fiction, archéologie et ethnologie... un peu de suspense et beaucoup d'aventure ! Nous avons parfois l'impression d'être dans le Temple maudit d'Indiana Jones, version SF, mais l'humour en moins. Pourtant dans cette ambiance tendue (le récit commence par un massacre par des petits oiseaux), le style space opéra prend très bien et l'on passe finalement d'Indiana Jones à Stargate SG-1. L'histoire se lit, est parfois captivante, mais malgré les plus de 600 pages, je suis resté sur ma faim... Quoi qu'il en soit les analyses ethnologiques et les références astrophysiques méritent la lecture mais nous sommes loin des Machines de Dieu, aussi réédité au Livre de Poche.


Deepsix
Jack McDevitt

Edité au Livre de Poche - octobre 2007 (collection dirigée par Gérard Klein)
Edition originale française : L'Atalante (2003)
Edition originale : 2001
Titre original : Deepsix
Illustration de couverture pour l'édition au Livre de Poche : Manchu
ISBN : 9782253121978


(c) Livre de Poche - Manchu pour l'illustration de couverture