L'Histoire

Paul, actuellement en maison de retraite, était le chef des matons du couloir de la mort du pénitencier de Cold Mountain en 1932. Il dirigeait une équipe quatre personnes : Brutal, Dean, Harry et Percy, personnage particulièrement sadique et imbu de lui-même qui ne désire qu'une chose : diriger une peine capitale... Des connaissances bien placées lui permettent de faire tout ce qu'il veut ou presque. Tout se passe pour le mieux jusqu'à l'arrivée de John Coffey, accusé du meurtre de deux petites filles.

Pourtant, au fil du temps les matons, à l'exception de Percy qui ne pense qu'à diriger une exécution capitale, vont douter de la culpabilité de ce géant noir qui a peur du noir. Cela va commencer quand il va réussir à soigner simplement par toucher, les infections urinaires de Paul et de fil en aiguille, ils se rendront compte que ce personnage est extraordinaire... Nous croiserons dans ce livre des personnages aussi divers qu'Eugène Delacroix, tueur au coeur tendre et sa souris ainsi que Wild Bill tueur psychopathe qui bouleversera la vie tranquille du pénitencier...


L'Avis

Ce livre est certainement un des meilleurs de ces dernières années de par l'alternance réussie de scènes tristes, amusantes ou angoissantes... Ce livre a aussi une particularité : en effet, le but annoncé était de faire paraître un "livre à épisodes", un par mois pendant six mois ; Stephen King prenant en considération les avis des lecteurs qu'il recevait entre chaque tome... La rumeur prétend d'ailleurs que, lorsqu'il s'est lancé dans l'aventure, il aurait écrit d'une traite une première version de la Ligne verte mais que, non content de ne pas avoir joué le jeu, il l'aurait mis à la corbeille ! Du coup, maintenant qu'il est possible de se l'acheter dans une version poche complète. Il est sûr que le livre perd un peu de son intérêt mais pas au niveau de l'histoire, je vous l'assure. Ce livre est tout bonnement génial et à lire absolument !


La ligne verte
Stephen King

Editions J'ai Lu - 1996
Editions Librio (en 6 volumes)

- Voir aussi notre article sur l'adaptation cinématographique de la Ligne verte par Frank Darabont