Publicité


Sondage
Quel est le meilleur film de la saga Star Wars ?
 

Prophyria Urbana, chapitre 2

Note des utilisateurs: / 13
MauvaisTrès bien 

Aube, par Aurélien Police

Nous y sommes, voici le second chapitre de notre nouvelle collaborative Prophyria Urbana. Après un premier chapitre signé Fabien Clavel il y a quelques jours, voici un nouvel opus signé David Bry.

Postez vos commentaires et surtout votez pour ce chapitre si vous voulez lire la suite (10 votes sont nécessaires). Elle sera écrite par Laurent Delin ;-)

Bonne lecture fantastique !

 

 

 

Prophyria Urbana, chapitre 2 - par David Bry

Il renifle leurs odeurs avant même d’entendre le bruit de leurs rires étouffés. Instinctivement, il plisse le nez, les sens en alerte. Ils sont au moins trois. Les relents d’alcool et d’une sueur rance se mêlent à ceux, âcres et pimentés, de l’excitation.

Il est tard et les rues sont désertes autour de lui. Les hauts bâtiments haussmanniens, dont seules quelques fenêtres sont encore éclairées, s’étirent à perte de vue le long de l’avenue bordée d’arbres tordus, luttant pour survivre au milieu du béton et de l’air vicié. Une faible brise souffle, entraînant avec elle l’odeur d’humus et de terre du Bois de Vincennes, caché plus loin derrière les immeubles, après le périphérique. La lumière intermittente de la lune passant derrière les nuages nimbe la rue d’une pâle lueur blanche et froide. Il frissonne.


- Eh mec ! T’as pas une clope ?
Les trois hommes sont là, à l’intersection du boulevard et d’une petite ruelle sombre, vêtus de jeans et de blousons en cuir noir. L’un d’eux arbore un tatouage à la base du cou. Un autre, au crâne rasé, porte des bracelets de force cloutés sur les deux bras. Le troisième cache ses mains dans ses poches. Maintenant qu’il leur fait face, il sent l’odeur forte et tenace du cannabis.
- Fumer tue, c’est marqué dessus. J’ai arrêté, répond-il en secouant la tête.
Les trois s’approchent de lui, soudain menaçants.
- Mon pote, t’es docteur ? On t’a pas demandé une consultation gratuite, juste une foutue clope, OK ?
- Eh, il déchire ton t-shirt !, s’exclame son voisin. C’est quoi ça, Nekrosis ?
Sur son torse, la silhouette du chanteur en robe de bure et des cornes de bouc collées sur le front brandit un micro d’une main, une tête de femme sanguinolente de l’autre.
- Hardcore. Underground, répond-il.
- Eh ben il va falloir que tu me le donnes si t’as pas de clope !
Il recule d’un pas. Il ne veut pas se battre. Celui qui a le crâne rasé s’avance d’autant et se positionne légèrement sur le côté. Comme pour l’empêcher de s’échapper.
- T’as peut-être du fric aussi, non ? On est raides. Faut partager, tu sais.
- Foutez-moi la paix. C’est mieux pour vous. Je veux juste rentrer tranquillement chez moi, d’accord ?
Ils se mettent à rire, en même temps. L’éclat d’une lame de métal apparaît dans la main du troisième gars.
- Pas de problème, mec. Faut juste que tu nous files ton fric avant. Et ton t-shirt.

Dans le ciel, les nuages s’effilochent. La lumière de la lune presque pleine perce soudain. Une larme de sang coule le long de sa joue. Il l’essuie. En regardant sa main, il constate que ses ongles sont devenus rouges. Les battements de son cœur s’accélèrent. En face, ils n’ont rien remarqué.
La lame du cran d’arrêt file soudain vers lui à toute vitesse. D’un pas en arrière, il l’esquive promptement. Un grondement sourd jaillit de sa gorge, et il se laisse aller.

Lorsqu’il reprend conscience, les allées désertes du Bois de Vincennes s’étirent autour de lui. Cette fois encore, il ne sait pas comment il a fait pour arriver jusqu’ici. Il secoue sa tête baissée. Il n’est pas sûr de vouloir le savoir. Oublier. Mieux vaut oublier.

Il tend l’oreille, attentif au moindre bruit. Il n’y a personne. Il examine alors ses mains. Ses ongles sont redevenus blancs, mais ses paumes et ses avant-bras sont couverts de sang. Il résiste à l’envie de vomir. Le lac n’est pas loin. Il va pouvoir s’y laver avant de rentrer.

Il refoule un sanglot et regarde le ciel. Trois jours. Plus que trois jours avant la fin de la pleine lune. Alors, il ne sera plus seul.

 

à suivre...


> Astuce : pour voter pour cet épisode, rendez-vous en haut de l'article, sous le titre vous avez 5 ronds rangés de mauvais à très bien. Cliquez sur le rond proche de votre appréciation puis sur le bouton NOTE. Voilà, c'est fait, un pas en plus vers le prochain épisode ;-)


Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher RSS
Charlotte B.  - La suite!!   |12-05-2010 21:24:13
Très sympa, ce chapitre 2 - et intrigant!
La suite!!!
Laurent  - A voté ?   |12-05-2010 23:04:45
Hello Charlotte, penses à voter pour obtenir le chapitre 3 :-)
JAMBA67   |13-05-2010 16:34:16
+1
Vivement la suite ...
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
Saisissez le code que vous voyez.

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."