Publicité


Sondage
Quel est le meilleur film de la saga Star Wars ?
 

Interviews

Entretien avec Adrien Tomas

Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Jeune auteur à découvrir, Adrien Tomas, l'auteur de la Geste du sixième royaume e présente à nous. Un auteur plein d'humour qui ne gâche rien à sa production fantastique. Découverte !


Adrien ThomasJadis, en des temps reculés et immémoriaux, lorsque le monde était jeune et que les Elfes n’avaient pas encore quitté leurs demeures ancestrales pour leur ultime périple, naquit à la fin de l’hiver, dans une cité nordique d’une région reculée et glaciale, un jeune garçon, appelé à accomplir moult merveilles.

Je suis donc né en Picardie dans les années 80. On m’a demandé de me présenter. Je fais ce que je peux (NDLR: l'exercice est plus compliqué que de répondre aux questions "quelles sont vos sources d'inspiration, pourquoi écrire dans la thématique fantstique (...) ?").

Je n’ai vécu que vingt-cinq ans, donc je ne pense pas avoir accompli assez de choses pour construire une biographie qui tient la route. Cependant, voilà quelques grandes lignes, pour ceux qui désirent mieux connaître mon personnage (les fous, ah ah ah).

Lire la suite...

 

Entretien avec Paul Beorn, auteur de la Pucelle de Diable-vert

Note des utilisateurs: / 7
MauvaisTrès bien 

Photo de Paul Beorn © Patrick ImbertLaurent Delin m’a demandé de parler à ma guise de mon inspiration, de ma motivation et de la genèse de La Pucelle de Diable-Vert.

Malheureux ! Rappelez-vous : ne jamais demander à un auteur de vous parler de son roman. D’abord, il bafouille et il est incapable d’en parler correctement, et surtout, une fois qu’il a commencé... on ne peut plus l’arrêter (NDW: tant mieux ;-).

 

Lire la suite...

 

Entretien avec Fabien Clavel

Note des utilisateurs: / 5
MauvaisTrès bien 

Fabien Clavel photographié par Patrick ImbertNous vous proposions il y a quelques temps un livre assez original avec pour cadre l'univers vampirique. Entre (bons) clichés du genre et approche modernsite, et scientifique, Homo Vampiris (éditions Mnémos) s'avérait être un bon roman, bien mené et écrit par Fabien Clavel.

Afin de mieux vous faire découvrir l'auteur, nous vous proposons aujourd'hui un entretien avec Fabien Clavel. n'hésitez pas à poser vos questions à l'auteur en commentaires à l'article, nous ferons suivre les messages pour qu'il vienne vous répondre ;-)

 

Lire la suite...

 

Entretien avec Laurent Gidon

Note des utilisateurs: / 5
MauvaisTrès bien 

Après un premier entretien avec Laurent Gidon en octobre dernier à l'occasion de la publication de notre article sur son roman Djeeb le Chanceur (Editions Mnémos), nous vous en proposons un second.

Cette fois c'est en prévision de la sortie en juin prochain de Djeeb l'Encourseur (toujours aux Editions Mnémos), la suite de Djeeb le Chanceur.

Laurent Gidon se dévoile un peu plus et nous parle de ce nouveau roman. Il nous propose d'ailleurs, en exclusivité, un extrait de Djeeb l'Encourseur, à apprécier sans modération ! 2010 ? Année positive pour Laurent Gidon : jugez plutôt...

Lire la suite...

 

Entretien avec Eric Holstein

Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

Nous vous proposons un entretien avec Eric Holstein, l'auteur de Petits arrangements avec l'éternité (Editions Mnémos). Vous souhaitez mieux connaître l'auteur, comprendre l'imaginaire qui a donné naissance à ce - bon - livre vampirique.. Suivez le guide en attendant le prochain livre de l'un des piliers du site d'ActuSF ;-)


Atemporel.com : Bonjour Eric Holstein. Vous avez signé un beau livre avec l'éternité cet automne : Petits arrangements avec l'éternité. De par le titre on s'attend déjà à un livre quelque peu décalé, façon Petits meurtres entre amis. L'histoire nous promène dans un Paris occulte et nocturne dans un hommage, et une parodie aux classiques du vampirisme. Pouvez-vous nous en dire davantage sur vos sources d'inspiration qu'elles soient parisiennes, classiques ou vampiriques ?

Photo d'Eric Holstein, l'auteur de Petits arrangements avec l'éternitéEric Holstein : En fait, je ne suis pas certain d’avoir voulu faire une parodie. Mais bon, j’imagine qu’on peut facilement lire mon bouquin comme en étant une. Ne serait-ce que parce qu’il est pas mal référencé, effectivement. Concernant les sources d’inspirations vampiriques, elles sont ténues, si ce n’est que j’ai lu pas mal de romans vampiriques fût une époque. Les grands classiques du genre, avec une réelle admiration pour Stoker et pour la modernité de ce roman. Pas très original, non plus, les romans d’Anne Rice. Ensuite, dire qu’ils m’ont inspirés serait exagéré, si ce n’est que c’est à leur lecture que j’ai eu envie d’écrire une histoire de vampire.

Plus central, sans doute, c’était mon envie de travailler l’argot, qui est une de mes vieilles marottes. Je trouve que cet argot des fortifs est une langue très poétique, très imagée et qui se perd un peu (voire beaucoup). Pour moi c’est un peu le patois parisien et j’y suis très attaché. Je voulais vraiment travailler ce matériau. De là, forcément, ces choix de langues ont cadencé tout le reste, de la psychologie des personnages à la tonalité générale du roman.

Je ne pense pas m’être consciemment inspiré d’un auteur en particulier, mais durant l’écriture la présence de certains s’est plus ou moins imposée. En premier lieu, il y a Léo Malet et ses Nouveaux Mystères de Paris, qui ont grandement conditionné ma propre vision de Paris. Il y a eu Boudard aussi et certains de ses livres des années 50, comme La Métamorphose des cloportes. Évidemment, l’ombre de Michel Audiard plane aussi sur tout ça. C’est un peu de leur Paris qu’on retrouve dans Petits Arrangements...

 

Lire la suite...

 
Plus d'articles...